dimanche 9 décembre 2007

Communauto

En arrivant à Montréal, nous nous sommes toujours dit que nous n'achèterions pas de voiture sauf si nous n'avions pas d'autre choix (travail non accessible en transport en commun par exemple).
Nous habitons dans Rosemont-Petite patrie, un quartier sympa avec de nombreux commerces. De chez nous, tout est accessible à pied. Nous sommes également à côté des transports en commun (bus et métro) et d'un stationnement de taxis. Nous nous passons donc très bien d'une automobile au quotidien. En plus ça nous enlève un paquet de troubles : pas de stationnement à gérer (c'est terrible à Montréal), de voiture à déneiger, de pneus neige à changer deux fois par an etc. C'est aussi de sacrées économies. Bref (je ne vais pas énumérer tous les avantages à ne pas avoir de voiture).

Bien sûr, nous avons quand même besoin d'une voiture de temps en temps (ce n'est pas parce que nous sommes contents de ne pas en avoir qu'on nie leur utilité). Pour nous évader de Montréal par exemple. Dans ce cas là, pas de problème, nous louons une voiture pour un jour ou deux et le tour est joué. Le hic c'est que parfois nous aimerions en avoir une juste pour deux-trois heures, le temps de faire une course ou d'aller voir un ami qui habite l'autre bout de la ville. Mais les loueurs auto n'ont pas cette souplesse dans leurs réservations. C'est là journée ou rien. Heureusement l'autopartage est là pour nous sauver. Au Québec, c'est Communauto. Allez, je vous explique si vous ne connaissez pas le système.

Communauto met à la disposition de ses abonnés des voitures jour et nuit, dans différents stationnements dispersés dans la ville (187 lieux rien qu'à Montréal !) pour des durées allant d'une demi-heure à plusieurs jours. Un mini coffre fort est placé sur chaque emplacement désigné. Vous l'ouvrez avec votre clef pour y prendre les clefs du véhicule qui vous a été asigné pendant votre réservation (par téléphone ou internet). Ensuite vous embarquez dans votre char, vous faites ce que vous avez à faire puis vous remettez le véhicule au même endroit. Vous remplissez votre petit coupon (pour compter les kilomètres) que vous glissez dans la boîte à gants, puis vous remettez la clef dans le mini coffre fort. Simple non ?

Là vous vous dites, super mais combien ça côute ?
500$ pour le montant de base (qui est remboursé lorsque l'on se désabonne) + la cotisation annuelle. C'est entre 35$ et 350$ en fonction du forfait que vous prenez (en fonction du nombre de kilomètres estimés par année). Avec ça, vous êtes même assurés. Ensuite à chaque réservation, il y a un prix horaire et un prix au kilomètre. Le plus ? on ne paie pas l'essence !

Les avantages sont nombreux aussi bien pour l'individu (pas de financement d'un véhicule personnel, pas d'entretien etc) que pour la communauté (moins de véhicule en circulation donc moins de pollution). L'autopartage c'est vraiment le bon plan pour les habitants des grandes villes !

Bon je suis sûre que vous avez compris où je voulais en venir avec tout ça. Bin oui, nous nous sommes inscrits. Depuis vendredi notre auto, c'est une communauto !
Nous avons utilisé notre première communauto samedi. C'était l'fun ! On vous dira ce qu'on en pense après quelques semaines d'utilisation.

Et vous, vous avez une voiture ? Y'a de l'autopartage chez vous ?


PS : Petite note à caractère informatif (bin quoi, ça fait longtemps que je ne vous ai pas glissé de petites infos ;-)
Vous saviez qu'actuellememt l'autopartage est un service proposé par plus de 200 organisations à travers le monde dans plus de 650 villes ? Plus de 300 000 membres roulent en auto partagée. Voilà un service qui a de l'avenir et qui devrait se développer dans le futur.


5 commentaires:

Anonyme a dit…

Effectivement , cest bien écologique d'utilliser les services de communauto.

Nous avons ouvert un site de circulaire pour aussi essayer d'aider à l'environnement.

Anonyme a dit…

Excellente idée...
on y avait penser aussi, mais à l'époque mon boulot m'obligait d'avoir une voiture.....

SInon quoi de neuf ds votre beau pays???

On suit toujours vos aventures via le blog...
Si vous avez besoin d'un petit coin ou gout du nord, je serai sur Montreal du 11 au 18 janvier !
Si ca vous tente, envoyez un email.
Bises a vous deux.

GAETAN

Anne a dit…

Je connais ce système de nom, je pense que je vais m'inscrire aussi, ca me semble être une excellente solution.

Merci de nous faire partager votre expérience ;-) et puis, c'est marrant, ju et mat en ont parlé il y a quelques jours aussi !!!!

Marlène a dit…

Nous aussi on est inscrits à Communauto, on l'a fait assez vite en arrivant à Montréal, bien pratique quand on emménage, pour aller chez Ikea par exemple.
Et donc pour l'instant ce système nous suffit (ça fait plus d'un an qu'on l'utilise), on est sur le Plateau et on va travailler en transports en commun ou vélo.
Et en ce moment, voir les gens mettre leurs pneus neige, perdre un temps fou à déblayer la neige de leur voiture et ne pas pouvoir la sortir du stationnement, ça me conforte vraiment dans l'idée que c'est un très bon système (et drôlement économique en plus).
A noter que Viaroute loue juste pour la soirée ou à la demi-journée, c'est bon à savoir !

Risbomon a dit…

Cool à savoir :) ! Mais question, le permis français est valide au Québec, non ? Il y a une limite de temps ?
C'est vrai que moi ça me plairait bien aussi :D !