vendredi 20 novembre 2009

Bye bye

Chers lecteurs-lectrices,

Comme vous l'avez bien vu, voilà quelques semaines que je n'ai plus bloggé sur "les 2 Val à Montréal". Un manque d'inspiration, l'envie de faire d'autres choses, la volonté de passer moins de temps devant mon écran... tout cela m'a imposé un break.
Je pensais qu'il serait ressourçant mais l'envie ne reviens pas et je vous annonce aujourd'hui que vous lisez mon dernier billet (le 455eme !).

Avant de vous quitter, je tiens à vous remercier d'être venu si nombreux lire mes mots et d'avoir laissé des commentaires. Blogger ici a été un beau lieu d'échanges et de rencontres et je me suis bien amusée.
Je vous laisse avec un dernier billet "Sur les murs de Montréal" ;-)

Bonne continuation et peut-être à un de ces jours !

Valérie



Sur les murs de Montréal - 11

Voici des nouvelles photos de graffitis, 19 au total. Comme d'habitude, voici mes préférés :

Au métro Laurier



Un chouette hommage à Mickael Jackson de l'artiste Omen



La devanture du resto Blanc Rouge sur la rue St-Denis


Tout l'album est visible ici (cliquez sur disporama en haut à droite pour avoir les photos en plein écran).


Et aussi, quelques photos de Under pressure, l'événement de graffeurs à Montréal, qui a lieu chaque année au mois d'août. L'album complet est ici.

J'adore ce graf, super créatif !

Plutôt rare, une fille qui graffe et en tenue de "lapin" en plus ;-)



mardi 8 septembre 2009

À la ferme

Ce dimanche, retrouvez le plaisir de faire votre épicerie à la source grâce aux portes ouvertes sur les fermes du Québec !

Découvrez tout l'article ici, sur Magazine urbain et toutes les infos sur le site internet de l'événement.

vendredi 4 septembre 2009

La drague

Nombreuses sont les différences culturelles entre la France et le Québec.
Une de celle qu'une fille/femme va remarquer très vite, c'est celle liée aux jeux de la séduction : la drague (et pas besoin d'être une célibataire pour s'en rendre compte !). Les mâles des deux côtés de l'atlantique ont des techniques à l'opposée l'une de l'autre. En général, le français n'hésite pas à aborder sa proie (de façon plus ou moins réussie mais ça c'est une autre histoire) ; ici c'est tout le contraire : le québécois attend plutôt que l'on vienne à lui...

Franchement, cette différence m'a marqué depuis que j'habite ici. N'allez pas croire que je m'en plains, j'ai la chance d'avoir un amour à mes côtés, mais je pense souvent à mes amies célibataires ici... et je me dis que cela ne doit pas être facile !

Pourquoi je vous parle de ça ? tout simplement parce que je suis tombée sur un excellent article de Steve Proulx sur le sujet et je me suis dit qu'il fallait que je vous le copie. À lire pour votre culture québécoise ;-)

La drague n'est plus

"Il fut un temps où je fréquentais les débits de boisson en quête d'une candidate pour le poste de femme de ma vie.

J'adoptais alors la stratégie classique du mâle québécois. Celle qui consiste à commander un verre et à attendre en faisant mine d'apprécier la musique.

Ce moment de latence se poursuivait jusqu'à ce qu'un beau brin de sexe opposé s'offre à la vue. S'enclenchait alors l'étape ultime de mon plan: ne pas broncher, montrer un air indépendant, commander un autre verre et éviter par tous les moyens que le regard de la proie croise le mien.

Cet art très, très, très subtil de la séduction, typiquement québécois, n'a certes rien à voir avec l'effronterie des Français. Imaginez, ces impudents ont parfois le culot d'aborder de parfaites étrangères directement dans la rue! Quel front!

Le Québécois ne drague pas non plus comme les Italiens, les Espagnols, les hommes des cultures latines en général.

En vérité, bien que nos racines soient françaises, nous draguons plutôt comme les Anglais. Selon ce que j'ai lu dans un magazine féminin, les Anglais seraient les pires dragueurs d'Europe. 60 % d'entre eux attendraient que le sexe opposé fasse les premiers pas.

D'ailleurs, le mot d'origine anglaise "cruiser" convient beaucoup mieux que "draguer" pour décrire l'attitude du Québécois face au jeu de la séduction.

Draguer signifie aussi "racler le fond de la mer pour ramasser les moules et les huîtres". Une pratique de pêche fort peu délicate, si vous voulez mon avis. D'autant plus qu'en draguant, on risque de retrouver beaucoup de cochonneries dans son filet.

"Cruiser", en revanche, est tiré du vocabulaire maritime et signifie "croiser un navire à vue". Il n'y a pas d'abordage, de pillage, de flibuste. On se croise, c'est tout.

Mais la question demeure entière: pour quelles raisons les Québécois ne draguent-ils pas (ou très peu)?

Dans un petit essai fort sympathique intitulé Les Québécois ne veulent plus draguer et encore moins séduire (Éditions de l'Homme, en librairie le 8 septembre), les journalistes Jean-Sébastien Marsan et Emmanuelle Gril explorent cette grave question.

Tous les responsables potentiels de la non-technique de drague des Québécois y passent: l'égalité entre les sexes, le féminisme qui a rendu les identités sexuelles plus floues, les ravages de la pornographie, le mythe du prince charmant. "C'est peut-être parce que les hommes et les femmes entretiennent des fantasmes radicalement opposés (le prince charmant pour madame, la porn star pour monsieur) qu'ils ont tant de mal à se rencontrer", écrivent Gril et Marsan.

Ils vont même jusqu'à lier la timidité des hommes québécois à la culture de l'échec qui s'est installée au Québec après deux échecs référendaires. Les Québécois ont peur d'être rejetés encore une fois, d'où leur peur de draguer.

N'exagérons rien.

Si la drague est en voie d'extinction au Québec, c'est probablement parce que nous vivons dans une société de plus en plus individualiste.

On ne parle plus à ses voisins. Dans l'autobus, on se réfugie dans son iPod. On ne salue pas les étrangers dans la rue. On a un sens de la bulle hyper-développé et gare à celui qui la perce! Déranger quelqu'un dans son intimité, fût-il pour lui glisser un compliment, ne fait plus partie de nos mœurs. Je ne dis pas que c'est bien ou mal, c'est comme ça.

Je n'ai jamais réussi à draguer dans un bar, car il m'apparaissait impensable d'aborder une jolie jeune femme avec un simple: "Je t'offre un verre?"

J'ai longtemps souffert de cette gêne. Je pensais que j'étais anormal. Ce n'était pas autant la peur du rejet que le sentiment de briser ce code social non écrit voulant qu'on ne parle pas aux inconnus.

J'ai fini par laisser les bars et mon art très, très, très subtil de la séduction pour m'inscrire sur Réseau Contact. Ce site de rencontres m'a tout simplement permis de séduire à ma façon: avec mes mots. Je m'y sentais plus à l'aise, dans mon élément. Et ça a fonctionné.

La drague d'antan est un comportement qui ne colle plus à la réalité québécoise. Et après?

Casanova et Don Juan seraient, de toute façon, probablement considérés comme de vraies taches aujourd'hui. Les femmes seraient les premières à leur dire: "Heille, le cornet! Décolle!"

Dans nos sociétés complexes, il y a maintenant un milliard de façons de séduire.

La plus efficace, la plus honnête et la moins frustrante, à mon avis, c'est d'offrir au sexe opposé le meilleur de soi-même.

Et avouez qu'il est assez rare que le meilleur de quelqu'un s'exprime dans un bar bruyant, aux petites heures du matin, avec un verre dans le nez.

Je dis ça en passant."

source : le Voir du 3 au 9 septembre 2009. Article de Steve Proulx

dimanche 30 août 2009

Ô diva


Une adresse à retenir, pour être une diva jusqu'au bout des ongles...


Tout l'article ici, sur magazine urbain ! ;-)


********
Ô diva
62 rue Fairmount Ouest
(entre Saint-Laurent et Saint-Urbain)
514 276-8838

********

lundi 24 août 2009

Sunsource

Le paradis des amateurs de noix, fruits secs et autres douceurs...

Pour en savoir plus, c'est ici, sur Magazine Urbain ;-)


*********
Sunsource
90 rue Laurier Ouest
(coin St-Urbain)

*********

dimanche 16 août 2009

Horloge biologique 18

Nos amis Céline et Greg ont donné naissance - dans l'eau ! -
à une petite princesse qui a su se faire désirer :

Elza


Bienvenue petit ange et à bientôt pour faire ta connaissance !


lundi 10 août 2009

Motivo et Opaline studio

Cela nous arrive tous de ne pas avoir d'idée quand vient le temps de faire un cadeau. J'ai un combo gagnant à vous présenter où je suis sûre que vous trouverez des idées : les boutiques Motivo et Opaline studio.


Pour en savoir plus, c'est ici, sur Magazine urbain ! ;-)



lundi 3 août 2009

Agent vinyle


Une boutique-atelier de décalques muraux...



La suite de l'article ici, sur Magazine urbain ;-)

samedi 1 août 2009

J + 3 ans !

Voilà 3 ans aujourd'hui que nous avons posé nos valises à Montréal !

Trois ans et nous continuons à apprécier chaque jour cette nouvelle vie que nous avons décider de nous offrir. Nous avons réussit à nous y faire une belle petite place au fil du temps ainsi qu'à nous construire un réseau d'amis et de connaissance bien sympathique.
Le seul bémol est bien sûr la distance avec les famille et les amis en France. J'aimerai être plus proche mais il n'y a qu'un Montréal... Pour le moment, cette vie nous plait trop pour avoir envie d'en changer.

La prochaine année va relancer l'aspect "découverte" puisque nous serons 3 bientôt (bébé doit arriver le 30 novembre). Allons-nous aimer Montréal avec un bébé ? j'imagine que oui. En tout cas, c'est un nouveau défi qui nous attend. A suivre... ;-)


PS : pour le fun, J + 1 et J + 2 ans ;-)

mercredi 29 juillet 2009

Le Cluny ArtBar

Une adresse à retenir dans le Vieux-Montréal...


Pour en savoir plus, c'est ici, sur Magazine urbain ;-)

mardi 28 juillet 2009

Horloge biologique 17

Nicolas et Natacha ont eu un petit garçon le 16 juillet dernier :

Ethan


Bienvenue petit et bravo aux parents ;-)

lundi 20 juillet 2009

Les cours du samedi

Des cours de dessin, peinture ou photo donnés à l'UQAM pour nourrir les esprits créatifs...

La suite de l'article ici, sur Magazine urbain ;-)




dimanche 5 juillet 2009

Kortunefookie

Fortune cookies + art = Kortunefookie, un projet d’art public interactif...

Cela vous intrigue ?
Cliquez ici pour découvrir mon article dans magazine urbain.


samedi 20 juin 2009

Horloge biologique 16

Un autre bébé du mois de juin est arrivé vendredi 12 juin :

Jules


Bienvenue petit bonhomme et félicitations à nos amis nouveaux parents :
Élisa et Ludo

A bientôt pour la rencontre !

mercredi 17 juin 2009

Fromagerie Beaubien


Quelques jours avant que l'on quitte le quartier, une toute nouvelle boutique a ouvert : la Fromagerie Beaubien.

Si vous me connaissez, vous devez être surpris que je parle d'une fromagerie (je n'aime pas le fromage) mais Fromagerie Beaubien est bien plus qu'une fromagerie... et vaut vraiment le détour. Découvrez mon article sur magazine urbain ici ;-)

**********
Fromagerie Beaubien
1001 Beaubien est (au coin de Boyer et de la piste cyclable !)
Métro Beaubien

**********

mardi 16 juin 2009

Bye bye rue de Normanville...

Après des jours à faire des cartons (ici on dit boîtes) et quelques péripéties (déménagement prévu le 2 juin, repoussé la veille au 10), nous avons emménagé dans un tout nouvel appart mercredi dernier. C'est cool d'avoir un appartement plus grand où nous avons - enfin !- de l'espace. Mais nous avons quitté notre ancien appart avec un petit pincement au coeur car c'est là que notre vie Montréalaise a commencé, il y a presque 3 ans...

Rappelez-vous...
notre joie de l'avoir trouvé,
notre petit déménagement,
nos achats d'électros,
Pipouf (notre chat) l'escaladeur qui s'échappe de la terrasse,
notre soulagement d'avoir enfin des tables et des chaises (nous avons habité pendant 1 mois dans des appartements ayant pour tout mobilier un matelas),
l'arrivée de toute nos affaires,
et le début de notre vie de travailleurs montréalais : Valentin qui s'installe en tant que travailleur autonome avec son bureau chez nous et moi qui trouve une petite mission de 3 mois dans une grande compagnie québécoise.

Petit à petit, nous avons découvert le quartier (aux alentours du métro Beaubien) et ses bonnes adresses qui m'ont parfois inspiré des billets. Petit rappel pour la route (ça peut servir aux Montréalais !) :
- la Plaza St-Hubert, surtout la section entre Beaubien et Bellechasse avec la librairie Raffin, Oscar, la Queue de cochon, les délices du terroir, Pousse-l'Ananas, Belle et Rebelle (et maintenant Petite Rebelle) ;
- le bistro l'Unique pour ses délicieuses pizzas et pâtes fraîches (Beaubien / Christophe-Colomb) ;
- le bon boucher du Marché Asselin (Beaubien / De normanville) ;
- Fous de la Gaspésie pour le savoureux saumon fumé de Monsieur Émile ;
- les délicieux croissants et le bon pain de la boulangerie Autour d'un pain ;
- l'épicerie fine mexicaine Mestiza (St-Zotique et de la Roche) ;
- la rue Beaubien autour du cinéma Beaubien.

Le coin va me manquer mais je ne manquerai pas d'y revenir pour toutes ses bonnes adresses. J'ai maintenant un tout nouveau quartier à explorer tout aussi sympathique : le Mile-End. A suivre... ;-)


MAJ le 17 juin
Oups, j'ai oublié deux bonnes adresses dans le quartier :
- L'itacate, un super petit resto mexicain (Beaubien / St-Dominique)
- Le Mogador, un resto couscous-tajine sympathique et pas cher (Beaubien / Henri-Julien)


lundi 8 juin 2009

Horloge biologique 15

Vendredi 5 juin,
mes amis Martine et Darius sont devenus les parents d'un petit garçon...

Isaac

Bienvenue petit bonhomme, j'ai hâte de te rencontrer !


vendredi 5 juin 2009

Bonne surprise

Mon boss m'appelle un peu avant 8h ce matin pour me dire de ne pas travailler aujourd'hui : il y a eu une inondation dans l'édifice où je travaille et il est fermé pour la journée. Yeah, ça c'est une bonne surprise ! J'aime les fins de semaine de 3 jours !

Je vais profiter de la journée ensoleillée qui s'annonce... aller au yoga, lire, me promener avec mon amoureux et peut-être écrire un peu.

Bonne fin de semaine à vous !

mercredi 3 juin 2009

Gourmet pressé

Une formule à tester pour une pause lunch récréative...

la suite sur Magazine urbain !

mardi 26 mai 2009

Ma participation à Magazine urbain

Salut les lecteurs !

Un petit mot pour vous dire que je participe à la section blogues du tout nouveau site internet Magazine urbain, le petit frère du magazine papier Légende Urbaine (rappelez-vous je vous en parlais il y a quelques mois ici).

Ne vous inquiétez pas, je ne ferme pas pour autant Les 2 val à Montréal. Je vais continuer pour le moment à garder les 2. Je verrai bien comment je gère ça.

En attendant, je vous invite à mettre Magazine urbain dans vos favoris, vous allez y découvrir plein d'idées, d'adresses, d'artistes et bons plans en tout genre. Allez voir aussi mon premier article, ça parle de Yoga plein air (pour ceux qui suivent, c'est la 3eme saison !)

Promis, je mettrai un petit lien ici pour vous avertir de mes articles sur Magazine urbain, comme ça vous ne louperez rien ! ;-)

A bientôt !

dimanche 24 mai 2009

Carnets de voyage

Carnets de voyage est le titre d"un fabuleux spectacle de théâtre, de musique et de multimédia" joué actuellement au théâtre les Deux Mondes.

C'est l'histoire de deux acteurs qui parcourent le monde au cours d'une tournée. Entre Tel-Aviv, Vérone, New-York, Montréal et d'autres lieux, les acteurs nous font vivre des bribes de leur voyage, de leurs souvenirs, des petites bouts d'Histoire, et des moments de vie. Leur complicité et leur réflexion commune les ménera à divers constats dont le plus fort : il y a une vie après leur vie, celle des autres...

La scène est dépouillée, meublée par de grands écrans sur lesquels sont projetés des images qui viennent appuyer et soutenir le jeu des acteurs. La musique et les captations sonores apportent la touche finale à la création de cet univers de voyage. Des extraits de chants de la mezzo-soprano Noëlla Huet donnent une belle touche poétique et vibrante à certains passages.

J'ai beaucoup aimé ce mélange intéressant et audacieux de diverses disciplines même si je n'ai pas toujours bien suivi le fil. C'est une pièce à découvrir (mais dépêchez-vous, c'est jusqu'au 30 mai !).


*******
Carnets de voyage
du 20 au 30 mai 2009

Théâtre les Deux Mondes
7285 rue Chabot à Montréal
Métro Fabre

*******

mardi 19 mai 2009

Sur les murs de Montréal - 10 + Omen

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas montré quelques nouvelles photos de grafs non ?
Voici une petite sélection de ceux que j'ai photographiés ces dernieres semaines. Si vous voulez voir toutes les nouveautés, c'est ici.








Il y a quelques jours, j'ai rencontré pour la 1ere fois un des artistes dont je photographie les oeuvres : Omen.

Pendant la fin de semaine de l'événement design Montréal, cet artiste a proposé aux Montréalais de faire un tour dans une des parties de l'île les plus "graffitées" (coin Coloniale et Roy) et d'expliquer cet art souvent incompris et critiqué.

Il a commencé à faire la différence entre le tag, simple signature, et le graffiti, oeuvre d'art plus sophistiquée, impliquant la créativité de son auteur. Il a aussi répondu à toutes les questions possibles de son auditoire. C'était vraiment sympa de découvrir cet artiste et de savoir qui se cachait derriere cette signature énigmatique.


Pour voir son travail, c'est ici, sur son site internet !


mercredi 6 mai 2009

Montréal en 12 lieux

Un site sympa pour voir explorer 12 lieux à Montréal, des classiques (le Mont-Royal, le métro Berri) aux plus inusités (le quartier de la fourrure, le 281). Un autre regard sur la ville intéressant et plein d'anecdotes. Rien que le site en lui même vaut le détour, pour le graphisme, les animations et les petites vidéos (vous y verrez des personnages haut en couleurs !).


PS : les filles, si vous voulez-voir des gars musclés, cliquez sur la section 281.
Les gars, envoyez une vidéo de vous en danseur hot grâce à la section "déshabillez-vous" ;-)


Mère indigne : la websérie !

Connaissez-vous la bloggueuse Mère indigne ?

Cette jeune maman de deux enfants clame haut et fort que les parents ont le droit d'être imparfaits... et qu'être des parents indignes, c'est un moyen de survie dans la "planète bébé". Mère indigne relate des anecdotes du quotidien avec ses enfants d'une façon assez tordante. J'adore... et je ris beaucoup à la lecture de ses petites histoires.

Le blog a eut tellement de succès qu'un éditeur a contacté Mère indigne pour adapter le tout en livre. Le deuxième tome est même sorti récemment. Comme le succès ne s'arrête pas là pour Mère indigne, ses chroniques ont été adaptées en websérie ! Sympathique aussi.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé l'épisode "À la guerre, comme à la guerre". Je m'imagine tout à fait avoir ce genre d'argument avec mon Valentin lorsque nous aurons des enfants ;-)

Évidemment, rien de mieux que d'aller découvrir tout ça par vous même en suivant les liens ci-dessous. Je termine en vous disant de bien regarder le sympathique générique de la websérie : c'est Valentin qui en a fait l'animation. Oui oui !

*********

Mère indigne, c'est par ici !
Le Chroniques d'une Mère indigne (le premier blog)
l'OFF Mère indigne (le deuxième blog)
La websérie


*********

jeudi 30 avril 2009

OVO


Grâce à une belle invitation, j'ai assisté hier soir au tout nouveau spectacle du Cirque du Soleil.

OVO vous emmène dans un écosysteme gai, festif et coloré, évoquant le monde des insectes. Les artistes grouillent, s'agitent et virevoltent sur scène, tantôt sauterelles, coccinelles, chenilles, araignées...




J'ai été enthousiasmée par tout ce que j'ai vu : la scénographie et le décor évolutif, la musique, les costumes et bien sûr par les fabuleuses performances des artistes, d'une agilité qui m'a coupé le souffle à quelques reprises.

Si vous avez envie de surprises et de rêver un peu le temps d'une soirée, OVO vous fera passer un moment magique. Je suis encore émerveillée par ce que j'ai vu hier soir. Allez-y !


***********
OVO
Le site officiel
du 23 avril au 19 juillet à Montréal,
à Québec et Toronto ensuite

***********


PS : d'apres une amie ayant vu tous les spectacles du Cirque du Soleil, celui-ci est un des meilleurs et des plus festifs.

dimanche 12 avril 2009

PlantLove

Depuis plusieurs mois, j'essaie d'utiliser des cosmétiques les plus naturels possible. Mission assez facile pour les shampoings, savons et cremes mais pour le maquillage... bof bof. Mais il y a quelques semaines, j'ai fait une super belle découverte avec PlantLove, la collection de collection cosmétique de Cargo complètement éco-responsable.


Vous pensez peut-être éco-responsable, c'est un bien joli mot mais ça veut dire quoi ? Ça veut dire tout ça :

éco-produit
- pas de parabène ni phthalate,
- ingrédients bio,
- sans teintures, couleurs ni parfums synthétiques

éco-emballage
- emballage révolutionnaire fait de plantes
- carton 100% recyclé

éco-processus
- ressources responsables et stratégiques
- aucuns tests sur les animaux
- désignation naturelle ECOCERT (c'est une certification globale désignant que tout le produit, le processus de fabrication et l'emballage sont naturels, biologiques et sains pour l'environnement.)

Cela fait beaucoup de bonnes raisons d'aimer ces produits (ou de vouloir les tester) non ?
Ce qui l'est encore plus c'est que PlantLove propose a une gamme de produits assez étendue entre rouges à lèvres, gloss, fars à paupière et poudres avec de jolies couleurs. Le mascara arrive bientôt. Les filles, vous allez être obligées de craquer !

Comme dit le slogan,
"Faites votre marque dans le monde, sans laisser de marque sur la planete. Plantlove."
ou encore
"Be the change"

;-)


Pour découvrir les produits :
site internet de Cargo
site internet de PlantLove
Dans les magasins Séphora ou Murale

*****

J'en profite pour vous rappeler mon article sur les pains shampoings "Tout rond, tout bon", un autre cosmétique écolo bien pratique ;-)


mercredi 8 avril 2009

Actions : comment s’approprier la ville

Il y a quelques mois, je vous parlais de Roadworth, un artiste montréalais qui s'est approprié les trottoirs de la ville de Montréal pour s'exprimer. Souvenez-vous, c'était dans le billet De l'art de s'approprier la ville. A la fin de l'article, je vous parlais même de l'expo au CCA qui traitait de ce sujet.
Et bien ça y est, je l'ai enfin vu cette fameuse expo et je suis carrément emballée ! Je vous conseille vraiment d'aller vite y faire un tour tant qu'il est encore temps (il faut vous dépêcher car c'est le 19 avril que ça se termine ! Et puis le CCA est un bel endroit à découvrir).


"Actions : comment s’approprier la ville" montre 99 actions entreprises par les citoyens, des collectifs ou des artistes de différentes villes dans le monde pour changer/améliorer/utiliser au mieux leur environnement. Des cueilleurs de Los Angeles, au Roller suit, en passant par l'autoroute pour les piétons le dimanche à Sao Paulo ou encore aux moutons qui viennent tondrent les parcs de la ville Turin, les actions sont supers créatives. Elles ont aussi un délicieux côté subversif, qui montre la volonté de vivre dans un systeme différent ou semblent ouvrir la voie à d'autres changements... C'est vraiment inspirant !

Si vous n'avez pas le temps d'y passer ou encore si vous n'êtes pas dans le coin, cliquez sur le site internet de l'expo, vous pourrez en savoir plus sur les actions en quelques clics. Qui sait, cela vous donnera peut-être des idées ? ;-)

*********

Actions : comment s’approprier la ville
au Centre Canadien d'Architecture
CCA
jusqu'au 19 avril

1920, rue Baile
Montréal
Métro Guy Concordia

*********


lundi 6 avril 2009

Presque 30


Demain c'est officiel, je ferai partie du club des trentenaires... J'ai du mal à y croire... 30 ans !
j'ai presque envie de dire déjà ?

Quand j'étais enfant, 30 ans me paraissait loin loin loin. C'était pour moi le moment où je serai grande, où je serai une adulte. A la veille d'y être, je me rend compte que c'est beaucoup plus drôle que ce que j'imaginais enfant.

Pour une fois, j'ai décidé que je ne travaillerai pas le jour de mon anniversaire. Cette année, je ne voulais vraiment pas être à mon bureau ce jour là (surtout parce que j'ai envie de changer de travail). Alors voilà, demain c'est une journée pour moi. Je n'ai rien prévu de spécial à part me balader, être avec mon Valentin et prendre mon temps... Finalement je trouve qu'on ne devrait jamais travailler le jour de son anniversaire ;-)

mercredi 1 avril 2009

Les pieds des anges et la fête sauvage

J'ai toujours aimé le théâtre mais je dois avouer que ma culture dans ce domaine est limitée aux grands classiques (et encore...). Une certaine timidité -ou retenue ?- m'a souvent freiné dans ma découverte :
quelle pièce aller voir ? quel auteur ? ...

Finalement, il suffit de se laisser guider par les résumés qui nous inspirent et se lancer (ce n'est pas plus compliqué que de choisir un film au cinéma). Dernièrement, j'ai osé et j'ai été voir quelques pièces. J'en ai d'ailleurs vu deux cette semaine dont je vais vous parler un peu... peut-être que cela vous donnera envie d'aller au théâtre ?



Lundi j'ai assisté à la générale (l'ultime répétition avant le lancement du spectacle) de "Les pieds des anges" présentée au théâtre Espace Go. J'imaginais l'excitation des comédiens pour cette première présentation au public...

La pièce raconte l'histoire de Marie, jeune femme un brin compliquée, qui termine une thèse sur... les pieds des anges ou De l’inquiétude existentielle à travers la représentation des anges, et de l’apparition de leurs pieds dans l'art de la Renaissance.
A travers sa th
èse et quelques anecdotes sur la renaissance, Marie nous partage ses interrogations sur la vie, ses angoisses, ses peines et ses rêves.

Marie est interprétée par la brillante comédienne Sophie Cadieux, (que vous pouvez aussi voir à la LIM !). Elle est aussi entourée huit autres acteurs talentueux.

J'ai aussi beaucoup aimé la mise en scène, originale, qui nous emmène d'un univers à un autre en un clin d'oeil. La scène est épurée mais là, au-dessus, flotte le cerceau de l'ange, petit clin d'oeil à la thèse de Marie.


Les Pieds des anges
du 31 mars au 25 avril

au Théâtre Espace Go
4890 boul. Saint Laurent


********

Photo : Maxime Côté

Une bande d'amis déjantés se réunit un dimanche pour l'anniversaire de Martine. Celle-ci veut aussi en profiter pour enterrer les cendres de son amoureux, qui s'est suicidé deux mois plus tôt. La fête loin d'être tragique, va s'avérer libératrice pour le groupe, qui transcende ainsi les émotions liées au processus du deuil.

Si les premières minutes m'ont laissées perplexe, toute le reste de la pièce m'a complètement charmé. Le thème du deuil est bien abordé, alternant rires et moments touchant. Les dialogues sont justes et percutants et quelques réflexions sublimes m'ont fait regretté de ne pas avoir un carnet avec moi pour les noter.
En plus, les comédiens sont vraiment bien dans leurs rôles et offrent chacun une superbe prestation.

La fête sauvage
du 31 mars au 25 avril


Théâtre La Licorne
4559 avenue Papineau


********


Et vous, allez-vous au théâtre ?
Avez-vous une pièce à conseiller ?



mardi 10 mars 2009

Les 2 val... au Mexique !

Je ne sais pas si vous vous rappelez mais en septembre dernier, j'ai gagné une paire de billets d'avion pour un voyage. Mais oui, je vous le racontais ici.

Apres quelques hésitations sur la destination (finalement limitée à l'Amérique du Nord), nous avons opté pour le Mexique et nous partons... demain ! Yeaaaaaaaah !
Ce pays nous a toujours attiré pour sa culture, ses paysages variés, sa cuisine... Il a en plus l'avantage d'être pas trop loin d'ici (à peine 5 heures de vol).

Pour notre première visite dans ce pays, nous nous concentrons sur la péninsule du Yucatán uniquement (vous voyez la petite pointe en l'air au sud-est du Mexique ? et bien c'est là).
Au programme : un savant mélange de farniente au bord de la mer des Caraïbes (à nous eau turquoise et sable blanc !), de visites de temples mayas et de découvertes de la faune et la flore locales. Un voyage simple, en sac à dos, avec pour objectif premier de prendre le temps et relaxer...

Nous sommes tous les deux crevés et nous avons besoin de nous ressourcer. je n'ai pas pris de vacances depuis juin et Valentin depuis mars l'année 2008... Nous avons bien eu des week-end prolongés par ci par là mais pas de vraies vacances. Du coup nous nous rattrapons et nous partons... 17 jours ! Ça va être bon de couper l'hiver !

Qui dit vacances, dit vacances de blog. Nous rentrons le 28 mars alors je vous retrouverai début avril ;-)

Mais je ne vous quitte pas comme ça. Je vous propose de voyager un peu aussi, du moins virtuellement :
- Kriss est en voyage en Asie en ce moment et pour animer son blog pendant ce temps, elle a proposé à des bloggeuses de faire voyager ses lecteurs. Chaque jour, un billet vous emmène ailleurs : Mali, Maroc, Chili et autres destinations. Si vous y faites un tour, vous verrez que j'ai même participé ;-)
- Et sinon, vous pouvez toujours faire un petit tour sur le blog les 2 val en Thailande.

A bientôt !

dimanche 8 mars 2009

Un souffle printanier... sur le blog !

Depuis quelques jours, le printemps tente de timides percées sur l'hiver. Il essaie de s'imposer avec sa belle lumière et ses températures douces. Mais l'hiver n'a pas dit son dernier mot et combat le printemps à coups de froid. Le duel des saisons a bel et bien commencé...

Je regarde et j'observe la vie qui se réveille. Les oiseaux qui chantent. Les bourgeons qui poussent. Et je me dis vivement ! J'ai hâte de m'habiller léger. J'ai hâte de m'allonger dans l'herbe. J'ai hâte d'enfourcher mon vélo. J'ai hâte d'ouvrir grand les fenêtres et de laisser entrer l'air frais chez nous...

En attendant, le souffle printanier est passé sur le blog :
- un nouvel entête tout beau, tout frais
- un nouveau mot de présentation. Au départ un blog sur l'expatriation, les 2 val à Montréal s'est petit à petit transformé en partage de mes découvertes : bonnes adresses à Montréal, expo, sites... j'ai donc rédigé un nouveau petit mot d'accueil qui reflète plus cet état d'esprit (regardez la colonne de droite)
- il n'y a finalement que moi qui écrit alors je m'assume en tant qu'auteur unique ;-)

Dans les prochains jours, je ferai aussi un peu de ménage dans tout ces liens que j'ai mis il y a bien longtemps et jamais mis à jour. A suivre... ;-)

Un fauve en ville

Je vous rassure, il n'y a pas de lion lâché dans les rues de Montréal. Il s'agit simplement du titre de l'exposition sur le peintre hollandais Kees Von Dongen actuellement présentée au Musée des Beaux-Arts de Montréal.

Avec mes copines nous nous sommes dit qu'une exposition sur un fauviste mettrait un peu de couleurs dans notre hiver tout en nous faisant découvrir un nouvel univers créatif. Et oui, nous ne connaissions pas ce peintre avant de mettre les pieds au musée hier.

L'exposition nous a permis de suivre l'évolution artistique de Von Dongen, de ses débuts en Hollande puis à Paris, tout en passant par sa contribution au mouvement fauviste (qui l'a rendu célèbre), à ses inspirations de voyage (en Espagne et au Maroc) en terminant par ses portraits de personnalités des années folles.



Kees Van Dongen [1877 – 1968]
La Femme au canapé
Vers 1930
Huile sur toile
89,2 x 166,8 cm
Musée des beaux-arts de Montréal
Don du Dr Max Stern
Photo MBAM / Jean-François Brière
© Succession Kees Van Dongen / SODRAC[2008]


Le style de Von Dongen est particulier. Assez grossier et vif à ses débuts, son style va s'affiner avec le temps (et perdre de son mordant ?). En revanche ses couleurs sont toujours éclatantes, même après l'époque fauviste.
Je n'ai pas tout aimé, loin de là mais j'ai eu quelques coups de coeur pour des toiles. Et j'ai trouvé vraiment intéressant de suivre l'évolution artistique de l'artiste. J'aime toujours découvrir de nouveaux univers, c'est tellement inspirant !



Kees Van Dongen [1877 – 1968]
Tango ou Le Tango de l’archange
1922 - 1935
Huile sur toile
196 x 197
Coll. Nouveau Musée National de Monaco
© Succession Kees Van Dongen / SODRAC[2008]


Comme d'habitude, le Musée des Beaux Arts à assuré une belle scénographie. Le petit plus cette fois-ci ? un audioguide musical. Je vous recommande vivement de prendre l'option car cela vous permet de plonger dans l'univers des tableaux avec la musique adaptée. Abolument génial.
C'est aussi une bonne méthode pour vous faire votre petite bulle quand il y a foule autour (et oui, nous n'avions pas pensé que la semaine de relâche amenerait autant de monde au musée !)

Si vous n'êtes pas dans le coin, vous pouvez découvrir une partie de l'expo grâce à la section visite virtuelle du site internet. Cela vous donnera un petit aperçu ;-)


*********
MBAM

jusqu'au 19 avril 2009

*********

samedi 7 mars 2009

Sur les murs de Montréal inspire...

Une des lectrices du blog, Helene, m'a demandé l'autorisation de prendre quelques unes de mes photos de grafs et autres murales des murs de Montréal pour en faire du scrapbooking. J'ai bien sûr dit oui et je partage avec vous la création d'Hélene que j'ai reçu hier :


Sympa non ?

J'en profite pour faire un peu de pub à Helene qui a fait du scrapbooking et du mémo'art un métier. Et oui, Helene partage et enseigne sa passion via des ateliers ou tables de scrap.

Découvrez son univers grâce à la boîte à fantaisies et son blog Fantascrap.



Horloge biologique 14

Je continue la tradition des Horloges biologiques, ces petits mots qui annoncent les bébés de mon entourage et leur souhaite bienvenue. Cette chronique va pas mal se répéter dans les prochains mois car il y a beaucoup de bébés prévus ! Les futurs parents qui lisent cette chronique seront peut-être inspirés par les prénoms qu'ils y verront qui sait ? ;-)

Le premier de l'année revient à ma cousine Justine et à son conjoint Ludo qui ont une petite fille depuis le 2 mars :

Lilou

Bienvenue petite Lilou et félicitations aux parents !

*******

Et il y aussi Timéo, le premier garçon de Tiphaine et Antoine qui est né il y a quelques jours. Ce n'est pas mon entourage immédiat mais cela ne m'empêche pas de le dire pareil et d'être contente pour eux ;-)


lundi 23 février 2009

Le labyrinthe du domaine de la forêt perdue

Voilà un titre intriguant non ?
cela sonne un peu mystérieux... conte de fée... magique...
Et bien c'est un peu tout ça.

Le labyrinthe du domaine de la forêt perdue existe vraiment dans un petit coin de la Mauricie, à environ 2 heures de Montréal.
Imaginez plus de 10 kilometres de sentiers glacés nichés au coeur d'une forêt. Vous glissez entre les arbres ou de gros sapins couverts de neige. Tadaaaa, vous y êtes !


Depuis que Lucie m'en avait parlé lors de notre premier hiver ici (spéciale dédicace Lucie !), j'avais gardé l'adresse en tête. J'ai provoqué la rencontre pendant la derniere fin de semaine et wow, ça vaut le détour. Nous étions 6 et nous avons tous trippé bin raide ;-)


Pour entrer au domaine, il faut acheter un produit de la ferme : miel, sirop d'érable, farine, hydromel... Sympa non ?

Le labyrinthe du domaine de la Forêt perdue
à Notre-Dame-du-Mont-Carmel
en Mauricie

**************

L'article "les incontournables du patinage extérieur" dans la presse du samedi 16 janvier donnait des bons plans pour patiner dans différentes régions du Québec. L'auteure parle forcément de
la patinoire du canal Rideau (l'incontournable patinoire d'Ottawa, connue pour être la plus grande patinoire du monde) mais elle évoque aussi d'autres adresses comme le festiglace de la riviere l'Assomption (9 km de patinoire aménagés sur la riviere).

Si vous avez d'autres plans sympa pour patiner, je suis preneuse. Merci d'avance ;-)


jeudi 19 février 2009

Ekolo[geek]

Vous connaissez ce blog ? Régulierement, les auteurs font découvrir un geste utile pour l'environnement... en dessin !
Ce sont toujours des gestes simples que l'on peut appliquer dans son quotidien. Voici le 74 :


Je connais la plupart des gestes que j'applique moi-même chaque jour mais ce que j'aime surtout ce sont toutes les infos qui vont avec le geste ainsi que les liens. Mais je vous laisse découvrir par vous même... ;-)

********

Dans la même veine écologie et développement durable, le blog e-coloriage propose 40 gestes illustrés pour sauver la planete. Le petit plus, c'est qu'ils sont à colorier ! Un bon moyen de sensibiliser les enfants sans en avoir l'air ;-)

Je suis restée dans l'esprit emballage et voici le 32eme geste-dessin :


********

Tout ça pour vous dire que je démarre avec ce billet une petite rubrique écolo geek, avec mes astuces et mes trouvailles. Je ne suis pas originale dans la formulation mais le coeur y est... C'est juste une façon de plus de partager mes découvertes sur un sujet qui me touche beaucoup.

A suivre... ;-)


jeudi 12 février 2009

Ma femme, c'est moi

Hier soir on m'a raconté une histoire vraie extraordinaire : celle d'un homme, ou plutôt d'une femme, qui a vécu en Allemagne sous le régime nazi et la dictature communiste. Pouvez-vous imaginer la vie d'un travesti à cette période ? pas facile... Et pourtant Charlotte Von Mahlsdorf (Lothar Berfelde de son vrai nom) s'en est sortie à sa maniere.

Fascinée par les objets anciens, Charlotte accumule les horloges, les lampes, les meubles et surtout les appareils musicaux tel que des gramophones. Elle en sauve notamment des maisons bombardées. En 1960, elle fait de sa collection un musée, dans le domaine de Mahlsdorf qu'elle habite et rénove. Plus tard, dans les années 1970, le musée devient même bar clandestin à certaines heures, et permet aux homosexuels de Berlin-Est de se retrouver.

C'est la pièce de théatre Ma femme, c'est moi qui m'a fait découvrir la vie et les ambiguïtés de cette personnalité fascinante. Le comédien Serge Postigo incarne Charlotte et tout les autres personnages : l'auteur de la piece, la tante de Charlotte, des journalistes... Pendant 1h30, il va incarner pas moins de 40 personnages. Il passe de l'un à l'autre tout en finesse, sans costume, avec les gestes, les attitudes et le simple son de sa voix. Une performance époustouflante.

Vous l'avez compris, j'ai eu un gros coup de coeur pour cette piece de théâtre, la vie de Charlotte m'a fascinée et le comédien m'a impressionné. Mais, chut, je ne vous en dit pas plus pour ne pas tout vous dévoiler. Je vous conseille juste de réserver des places ;-)

Photo de Serge Postigo


Ma femme, c'est moi
Au théâtre du Rideau Vert
4664 rue Saint-Denis
du 3 au 28 février


Pour en savoir +
Articles du magazine Voir
Piece de musée (12 février 2009)
Visite guidée (interview de l'acteur, 29 janvier 2009)

Article Wikipédia


jeudi 5 février 2009

Dans tous les sens

C'est un peu mon état d'esprit en ce moment...

Je suis vraiment débordée au travail et je n'ai pas une minute à moi (beaucoup de projets et ma collègue est partie dans un autre secteur. Je fais donc les deux jobs en attendant que son poste soit comblé). En même temps, j'en ai tellement RAS-LE-BOL que je cherche ailleurs. Enfin j'essaie quand j'ai le temps. Au moins mon CV est bien peaufiné maintenant et je peux foncer !

Je regarde en même temps les annonces pour un appart plus grand. D'ailleurs si vous entendez parler d'un vrai 6 1/2 proche d'un métro, idéalement dans le coin de Beaubien, avec un loyer pas trop cher, ça nous intéresse ! Je sais, c'est pas gagné vu nos critères mais ça prendra le temps qu'il faut...

Je me renseigne pour notre prochain voyage et je me suis lancée dans quelques activités comme le Nia (si vous suivez, je vous en ai parlé il y a peu ;-). J'essaie aussi d'avoir au minimum une activité sportive dehors par semaine car je veux profiter des sports d'hiver à fond. Après les patins, je me suis trouvée des raquettes ce midi. Vive les fins de soldes d'hiver ! Yeah !

Du coup, avec tout ça, j'ai pas trop le temps de blogger... mais je pense à vous ;-)
Et vous, que faites-vous de votre hiver ?



Je vous laisse avec deux découvertes récentes :
- les chalets enchantés, des chalets en bois rond juste pour 2 sur le thème du petit chaperon rouge. C'est complètement craquant. Si c'était pas si cher, je réserverai tout de suite ! Dormiriez-vous dans le chalet du petit Chaperon rouge, du Chasseur ou de Mère-Grand ? moi j'hésite...

- la grande tournée des spas nordiques, un blog qui fait des critiques des spas au Québec. Intéressant et utile si vous avez une escapade à préparer. Une des auteures m'a chuchoté qu'elle préparait un article sur le tout nouveau spa du Vieux-Montréal. A suivre !

mardi 27 janvier 2009

De l'art de faire le party dehors en plein hiver

Quand j'ai entendu parler de l'igloofest la premiere fois, j'ai cru que c'était une blague. Nan mais c'est vrai, faut être fou pour faire le party dehors en plein hiver non ? et bien il semble que la neige et le froid n'arrêtent pas les fêtards.

Les organisateurs concoctent depuis maintenant 3 ans la version hiver des pickniks électroniks : l'igloofest. Une partie de la formule est la même selon les saisons : djs et musique électros en plein air. La différence ? dimanche en journée l'été, soirée du vendredi et samedi l'hiver.

Céline et Greg nous ont lancé l'invit pour vendredi dernier (Bouh, on a même pas réussi à se retrouver !). J'ai dit OK et j'ai à mon tour embarqué d'autres amis dans l'aventure. Notre programme : souper au Noodle Factory dans le quartier chinois puis Igloofest vers 21h.
Le tarif passant du simple au double à 19h30 (5 à 10 $), je suis passée en sortant du bureau pour tenter de prendre des billets pour tout le monde. Erreur. Achat limité à un billet par personne seulement. Mission ratée mais cela m'a permis de faire un tour dans le site tranquille, avant que la foule débarque. J'ai pu prendre les sculptures de glace en photo sans être embêtée par les passants ;-)


Il y a déjà du monde qui danse, c'est bon signe pour la suite. Je pars en me disant que la soirée s'annonce bien... même s'il fait bien froid. J'espere qu'on ne sera pas trop gelés.

Je retrouve les amis au Noodle factory et on se régale en dégustant de délicieux raviolis chinois. Le plus de ce petit resto asiatique, c'est que l'on voit le cuisto préparer les pâtes en direct. Ce soir là il préparait des raviolis. Pas tres fun à regarder je vous l'accorde. Faudra revenir pour le voir faire des spaghettis, là ça va être impressionnant.

Retour sur les quais du Vieux-Port. Il y a une foule de malade et une énoooooorme ligne d'attente. Nous sommes arrosés par une pluie verglaçante... Sympa l'attente ! Je me dis que c'est quand même fou tout ce monde qui est là par -15.

Nous entrons enfin et là, c'est LE party. Il y a du gros son et une foule compacte qui vibre aux rythmes mécaniques du Dj. On se réchauffe par un vin chaud et direction la piste. Il neige et l'ambiance est vraiment spéciale, un peu survoltée mais sympa et relax à la fois. Les gens sont-ils simplement contents de braver les éléments pour faire la fête ? je ne sais pas, mais ça donne le sourire ! Et puis finalement, il ne fait pas froid quand on danse ;-)

J'avoue que je n'ai pas trippé sur la musique ce soir là mais j'ai aimé l'expérience. J'y retournerai si j'ai l'occasion.
L'igloofest, c'est à faire si vous êtes dans le coin, un truc spécial à noter dans votre to-do list perso : faire le party dehors par -15 et sous la neige. Done !


PS : Découvrez l'igloofest vu par Céline et Greg ici

**********

Igloofest
! dernier week-end !
vendredi 30 et samedi 31

de 18h à minuit
Quai jacques Quartier du Vieux-Port de Montréal


Noodle Factory
1018 St-Urbain
(au coin de la Gauchetiere ouest)

**********

dimanche 25 janvier 2009

La poubelle du ski

C'est le nom d'une boutique à connaître pour s'équiper en équipement de sports d'hiver à petit prix. La poubelle du ski propose en effet du matériel neuf (en fin de série et des années précédentes) ainsi que de l'usagé : ski, raquettes, patins, snowboard et même vêtements (manteaux, pantalons, chaussettes...). Il y a de nouveaux arrivages chaque semaine.

Il est aussi possible de louer du matériel à la saison à des prix attractifs. L'option sympa, c'est que le magasin vous offre la possibilité d'acheter l'équipement loué à la fin de la saison. Vous êtes sauvés si vous êtes tombé amoureux des raquettes ou des skis loués pendant l'hiver ! Cela peut aussi vous permettre de répartir les coûts si vous ne pouvez pas acheter votre équipement d'un coup.

Le magasin est un joyeux bric à brac ; une espece de hangar géant reconvertit en magasin avec des cartons qui débordent de partout. La premiere fois, cela surprend un peu. Mais priorité aux bonnes affaires, la déco, on s'en fout ! ;-)

Le personnel est sympa et saura bien vous conseiller dans vos achats. Une seule recommandation, évitez la fin de semaine pour vous y rendre car il y a foule. Un vendeur m'a même dit qu'il ne savait pas comment il faisait pour travailler ici les fins de semaine tellement il peut y avoir du monde... Bon à savoir !

Je sais qu'il y a encore plein de spéciaux en ce moment dans toutes les boutiques suite aux soldes d'hiver mais la Poubelle du ski, c'est quand même une adresse à retenir.


********
La poubelle du ski
8278 St Laurent à Montréal
(3 rues avant la 40 / métro Jarry)

********

jeudi 22 janvier 2009

Testez votre québécois ;-)

Je viens de recevoir un lien pour tester mon québécois. C'était amusant et pas forcément évident. J'ai vu certaines expressions pour la première fois. Au moins, j'ai appris des choses.
Si ça vous tente, c'est ici.
A ce qu'il parait, "Tabarnac, bec et autres blondes n'ont pas de secret pour" moi. Et oui, j'ai eu 17/20 ! Vous me direz, c'est normal, cela fait 2 ans et demi que je pratique au quotidien ;-)
Et vous, quel est votre résultat ?

mercredi 21 janvier 2009

Nia

Trois petites lettres qui désignent une discipline que je découvre en ce moment.

Un soupçon de...
- Taï chi pour la maîtrise de la lenteur,
- Tae kwon do pour la précision,
- Aïkido pour l'harmonie et la rondeur,
- Jazz pour le plaisir, le sens du spectacle et l'expression,
- Danse moderne pour le mélange d’équilibre, de formes et d’espace,
- Danse Duncan pour l'honnêteté et la spiritualité,
- Yoga pour l’art de l’équilibre,
- Méthode de Moshe Feldenkrais pour la conscience du mouvement,
- Technique Alexander pour le mouvement organisé.
Fusionnez le tout et vous obtenez le Nia !

"La technique Nia est un programme de conditionnement physique et de mode de vie holistique qui associe les mouvements tirés des arts martiaux, des arts de la danse et des thérapies corporelles comme le yoga. La philosophie de Nia " tout à gagner sans douleur " repose sur la sagesse et l’intelligence naturelles du corps, de l’âme, de l’esprit et des émotions. Autrement dit, il s’agit d’une technique qui exclut totalement la douleur et n’est centrée que sur ce qui fait du bien."

site Nia Montréal
Intriguant non ?

J'ai assisté à mes deux premiers cours il y a peu. Voici quelques impressions sur ma découverte et mes débuts en Nia...

La sympathique prof commence par donner une intention au début de la séance. Pour le premier cours c'était "le plaisir de bouger", tout simplement. Et pour le deuxieme, "la mobilité des membres inférieurs et supérieurs". Deux pas pour entrer dans la séance et c'est parti !

La prof montre une petite série de mouvements que l'on reproduit plusieurs fois le temps d'un morceau. L'amplitude ou la force donnée au mouvement est laissée à notre discrétion, selon nos possibilités et nos envies. A chaque nouveau morceau, un nouvel enchaînement. Rapide ou lent, les deux enchaînés, c'est selon le rythme.
De temps à autre, la routine est cassée par un moment d'expression libre. On tourne, on avance, on virevolte partout dans la salle en suivant de simples instructions, "mouvement de bras", "bouger les épaules", "selon votre inspiration"... Ces instants me surprennent au début mais je les trouve finalement libérateurs et énergisants.

J'aime le fait que l'on peut bouger selon son envie, s'inspirer du morceau ou de son humeur pour bouger. Il y a un côté danse (mais pas seulement) qui me plait beaucoup. La musique aussi est excellente. Les morceaux sont beaux, inspirants, et tirés de différents styles : musique du monde, jazz, électro, et cie. Cela change tellement d'un cours de gym et des musiques pourries habituelles ! c'est trop bon ! (j'ai fait beaucoup de step et cie il y a quelques années mais depuis 3 ans, overdose, ce n'est plus possible)

Finalement, au bout d'une heure de pratique, j'ai réalisé que je transpirais et que j'avais travaillé... sans m'en rendre compte. J'ai même pensé que, une heure, c'était un peu court.

Bref, pour moi le Nia c'est une belle découverte que je vais approfondir au fil des séances. Je suis inscrite pour la session d'hiver (8 cours pour 96$) et j'ai hâte de continuer !


*******

Pour prolonger la découverte du Nia,
faites un petit tour sur :

le site Nia Montréal (avec les cours)
l'article Je danse le Nia du Voir


*******


Petit message à caractere informatif :
le Nia est né en Californie en 1983 (!) et les premiers cours sont arrivés à Montréal il y a deux ans seulement.


jeudi 8 janvier 2009

Machiatto

Je me promène très souvent pendant mon heure de lunch. Je mange vite puis je pars marcher (je fais une marche santé comme disent mes collègues), je magasine ou je flâne là où l’inspiration voudra bien me mener…

Il y a quelques semaines, je me suis arrêtée au comptoir Caffè in Gamba de la Place Ville-Marie. J’ai commandé un machiatto (un expresso avec un soupçon de mousse de lait. Un café-crème si vous préférez). Et wow, quelle belle surprise ! un bon, un excellent expresso ! J’ai envie de dire : enfin…
Un café savoureux, une mousse légère et onctueuse… mummm, quelques secondes de délice... Depuis, j’y retourne très régulièrement pendant mes pérégrinations du midi.



Pourquoi je vous parle de cette petite anecdote ?
Pour partager cette bonne adresse, pardi ! ;-)
Et oui, pas facile de trouver de bons expressos à Montréal - mais ce n’est que mon humble avis -
(j'en parlais d'ailleurs il y a bien longtemps dans Histoires de café)



Caffè in Gamba
5263 Avenue du parc
(entre St-Viateur Ouest et Fairmount)

Comptoir Caffè in Gamba
dans le bar à salade Laitue & go
Place Ville-Marie
(en face du Renaud Bray)
Entrée au coin de University et Cathcart

site internet



mercredi 7 janvier 2009

10 650

Nouvelle tempête de neige depuis ce matin : 15 à 30 cm de neige devraient tomber d'ici demain ! Ça va être sympa de se rendre à la soirée bloggeuses ce soir ;-)
Comme à chaque fois, les déneigeurs de la ville vont travailler fort dans les prochains jours pour rendre praticables rues et trottoirs. Savez-vous qu'ils vont ainsi déblayer 4 100 km de rues et 6 550 km de trottoirs ? Cela représente 10 650 km, soit la distance Montréal - Beijing ! c'est fou non ?

(info trouvée ce matin dans le journal métro)

lundi 5 janvier 2009

Froid sibérien

Dans le journal ce matin, j'ai lu une info qui m'a frigorifiée : un froid sibérien souffle actuellement dans l'Ouest canadien, dans deux provinces (Manitoba et Saskatchewan). Hier, un record de froid a été enregistré au Saskatchewan :
- 52 degrés Celsius (avec le facteur vent) !
...
Ça laisse sans voix hein ?
-52 !!!
Des avertissements de froid intense étaient lancés dans les deux provinces. Il faut savoir que la peau, exposée à cette température, peut geler en moins de 10 minutes... Brrrr...
- 10 c'est pas si pire finalement ;-)

dimanche 4 janvier 2009

Nouvelle année, nouvelle soirée bloggeuses !

Et oui, la 5eme soirée bloggeuses est déjà prévue !

C'est Marlène du Blog québécois qui s'est lancée dans l'organisation pour cette nouvelle édition. Elle a concocté un programme sympa. Deux activités au choix cette fois-ci :

1. Expo
Rdv à 18h dans le hall du MBAM pour l'expo Warhol live qui présente le rôle fondamental joué par la musique et la danse, dans l’œuvre et dans la vie de l’artiste.

en + : l'entrée au musée est à moitié prix le mercredi soir, soit 7.50$ au lieu de 15$. C'est pas cool ça ?

2. Souper
Rdv à 19h30 au pub Winston Churchill sur Crescent.



Allez-vous venir à l'un ou l'autre ou au deux ?
Ne soyez pas timides si vous hésitez, c'est une façon cool de faire de nouvelles rencontres.

A mercredi !


PS pour les bloggeuses :
Lors de la derniere rencontre, j'ai dit à plusieurs d'entre-vous qu'il existait une soirée "blog montréalais". Ce sont les soirées Yulblog et elles ont lieu à la Quincaillerie, une fois par mois. (mais le rythme semble avoir ralenti fin 2008). La prochaine a justement lieu ce mercredi. Si cela vous intéresse, il faudra donc choisir... Toutes les infos ici !

MAJ le 5 janvier : LapinBlanc a indiqué une autre soirée bloggeurs/bloggeuses le 17 janvier (merci pour l'info !). Toutes les indicationss ici.


jeudi 1 janvier 2009

Une année en neuf


Chers lecteurs,

Je vous souhaite à tous
une belle année 2009
remplie de
...

...
rires,
d’amour,
de joies,
de vacances,
de mots doux,
de belles rencontres,
d'amitié
et de nouveautés !

Avec du temps pour vous et vos proches.
Des moments sincères.
Du partage.

Et l’audace d’oser !

A bientôt,

Valérie