mercredi 1 avril 2009

Les pieds des anges et la fête sauvage

J'ai toujours aimé le théâtre mais je dois avouer que ma culture dans ce domaine est limitée aux grands classiques (et encore...). Une certaine timidité -ou retenue ?- m'a souvent freiné dans ma découverte :
quelle pièce aller voir ? quel auteur ? ...

Finalement, il suffit de se laisser guider par les résumés qui nous inspirent et se lancer (ce n'est pas plus compliqué que de choisir un film au cinéma). Dernièrement, j'ai osé et j'ai été voir quelques pièces. J'en ai d'ailleurs vu deux cette semaine dont je vais vous parler un peu... peut-être que cela vous donnera envie d'aller au théâtre ?



Lundi j'ai assisté à la générale (l'ultime répétition avant le lancement du spectacle) de "Les pieds des anges" présentée au théâtre Espace Go. J'imaginais l'excitation des comédiens pour cette première présentation au public...

La pièce raconte l'histoire de Marie, jeune femme un brin compliquée, qui termine une thèse sur... les pieds des anges ou De l’inquiétude existentielle à travers la représentation des anges, et de l’apparition de leurs pieds dans l'art de la Renaissance.
A travers sa th
èse et quelques anecdotes sur la renaissance, Marie nous partage ses interrogations sur la vie, ses angoisses, ses peines et ses rêves.

Marie est interprétée par la brillante comédienne Sophie Cadieux, (que vous pouvez aussi voir à la LIM !). Elle est aussi entourée huit autres acteurs talentueux.

J'ai aussi beaucoup aimé la mise en scène, originale, qui nous emmène d'un univers à un autre en un clin d'oeil. La scène est épurée mais là, au-dessus, flotte le cerceau de l'ange, petit clin d'oeil à la thèse de Marie.


Les Pieds des anges
du 31 mars au 25 avril

au Théâtre Espace Go
4890 boul. Saint Laurent


********

Photo : Maxime Côté

Une bande d'amis déjantés se réunit un dimanche pour l'anniversaire de Martine. Celle-ci veut aussi en profiter pour enterrer les cendres de son amoureux, qui s'est suicidé deux mois plus tôt. La fête loin d'être tragique, va s'avérer libératrice pour le groupe, qui transcende ainsi les émotions liées au processus du deuil.

Si les premières minutes m'ont laissées perplexe, toute le reste de la pièce m'a complètement charmé. Le thème du deuil est bien abordé, alternant rires et moments touchant. Les dialogues sont justes et percutants et quelques réflexions sublimes m'ont fait regretté de ne pas avoir un carnet avec moi pour les noter.
En plus, les comédiens sont vraiment bien dans leurs rôles et offrent chacun une superbe prestation.

La fête sauvage
du 31 mars au 25 avril


Théâtre La Licorne
4559 avenue Papineau


********


Et vous, allez-vous au théâtre ?
Avez-vous une pièce à conseiller ?



7 commentaires:

Anne a dit…

Je ne pense pas avoir le temps d'aller voir La fête sauvage, mais ton avis me donne vraiment envie d'y aller !

Je voulais aller voir Sauce Brune, a l'espace libre, ca se termine demain, j'aurai pas eu le temps d'y aller !
http://www.espacelibre.qc.ca/html/prog-spectacles.html

Ah oui et Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Venus, au théâtre Outremont. Je l'ai vu en décembre à la Place des Arts, vraiment très très drôle !!! (faut d'ailleurs que je fasse un billet sur cette pièce !)

Marlène a dit…

Non moi je suis ciné à fond depuis toute jeune mais le théâtre j'ai jamais accroché c'est curieux...

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Helene et Franck a dit…

[????]
Le théatre, ça fait juste partie de ces choses, comme l'opéra, pour lesquelles je me dis: "j'irais bien voir ceci ou cela"... Sans trouver le temps de le faire, malheureusement. Mais c'est finalement une question de motivation, alors merci pour la piqûre de rappel ;)

val a dit…

@ Anne : ça a l'air rigolo sauce brune, mais trop tard pour que j'aille voir ça. Quant à la piece les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus, je me demandais justement ce que cela donnait. Je vais peut-être me laisser tenter...

@ Marlene : ça dépend beaucoup des pieces et des acteurs. Moi ce que j'aime dans le théâtre c'est de voir les acteurs en vrai.

@ Helene et Franck : de rien ;-)
Parfois il suffit juste de le noter à son agenda. En tout cas moi ça m'aide.

@ anonyme : cela fait plusieurs fois que vous ou d'autres prennent ce blog pour un exutoire à leur haine envers le gouvernement français et c'est vraiment déplacé. Je continuerai à supprimer systématiquement vos commentaires.

vane a dit…

C'est marrant j'ai un peu la même démarche/ réflexion que toi en ce moment!
Je ne suis jamais beaucoup allée au théatre et j'ai assisté dernièrement à 3 représentations dans des styles totalement différents, qui m'ont vraiment motivé à renouveler l'expérience plus souvent !
J'ai vu un match d'impro pour la première fois et j'ai vraiment aimé, c'est très frais, très dynamique et surtout bluffant !
Ensuite j'ai vu une petite pièce dans un café théatre parisien : "Pas né sous la même étoile", je la conseil, c'est une belle leçon de tolérance et drôle qui plus est !
Et hier j'ai assisté au spectacle "Le Roi Lion" au théatre Mogador à Paris, et waouoh !! Moi qui ne suis pourtant pas cliente des comédies musicales, là j'ai été scotché, c'est Magnifique !
La mise en scène et les costumes sont grandioses, et chapeau aux artistes ! On a eu pleins les yeux et les oreilles, je la conseil vivement à tous !
Enfin voilà, tout ça pour dire que j'ai vraiment envie de renouveler ses différentes expériences, mais si possible dans ma région...j'ai plus qu'à m'informer !!

Françoise a dit…

Un jour un ami m'a dit : "Lorsque tu trouves une petite plume blanche à un moment où tu ne t'y attends pas, ramasse-là,c'est peut-être ton ange gardien". J'ai souri et trouvé cela très poétique. Retour au terre à terre : bienvenue les voyageurs, je suis heureuse de retrouver le blog !