lundi 10 septembre 2007

Il y a des jours comme ça...

... où les imprévus s'enchainent.

Tout à commencé ce matin. Réunion à 8h30 avec toute l'équipe, le tout dirigé par le VP du secteur (vice-président). J'ai 1/2 heure de trajet porte à porte. Je pars donc à 7h45 pour avoir 15 minutes de marge. Mieux vaut être à l'heure.

J'étais presque arrivée au métro quand soudain : *&@))0* !!!
Mon talon s'est cassé, là, d'un coup net, sans prévenir. Je ris tout en maudissant cet incident car :
1. mes chaussures sont foutues
2. je vais vraiment être juste dans mon timing pour arriver à temps à la réunion. Pas le choix, je dois rebrousser chemin jusqu'à l'appart et changer de souliers. Je vous laisse imaginer mon allure pour rentrer jusque chez nous, clopin-clopant à cause de ma chaussure brisée... Magnifique.

Je reprends le métro, j'arrive aux ascenceurs et évidemment il y a une queue monstre, ça n'avance pas. Heureusement la réunion commencait par un café-muffin, les gens papotent donc je ne suis pas vraiment en retard (il est 8h35). Ouf...
La réunion s'éternise et je me rends compte qu'il y a peu de chances pour qu'elle se termine à 10h30 comme prévu. Le hic c'est que j'ai une rencontre avec une collègue à 11h. Et dans un autre building.

J'attends...
C'est long, je m'ennuie et en plus je vais être en retard... J'aime pas ça.

10h45. Les gens continuent de parler et l'ordre du jour m'indique que nous avons encore deux sujets à aborder avant la fin...

10h50. Je tente une sortie pour trouver un téléphone et prévenir ma collègue. Je tente en vain 2 appels mais j'ai du mal retenir son numéro de poste. Zut.

11h10, la délivrance ! Je cours à mon bureau, je tente d'appeler ma collègue, puis une autre pour prévenir de mon retard, j'embarque mes documents et je file un coin de rue plus loin et quelques étages plus haut retrouver ma collègue. Il est 11h20 (je cours vite).

La journée se poursuit dans un ryhtme super soutenu avec pas mal de trucs et d'urgences à régler à la dernière minute. A un moment j'ai un bug avec mon ordi. Je suis en ligne avec l'assistance technique quand soudain :
Une araignééééééée sur mon buroooooOOOOOOOO !!!

Évidement j'ai eu un cri de stupeur. Encore un peu et elle me tombait sur la tête ! Puis elle bouge la maudite ! Elle n'est pas très grosse mais elle a de longues pattes. Beurk. Je dis vite fait à mon interlocuteur de rester en ligne car y'a une araiiiiiiignéeeeeeeee sur mon bureau !!! J'ai appelé mon boss à la rescousse. Il m'a sauvé de ma petite urgence en se foutant de moi mais c'est pas grave.
J'ai continué le dépannage en inspectant mon bureau. J'avoue que je n'étais pas tranquille le reste de l'aprem mais une deuxième araignée sur mon bureau la même journée, ce serait un peu fort de café quand même !

Je suis encore restée tard mais j'ai enfin fini la partie du site internet que je devais mettre à jour. Youpiiiiiii ! (c'est tellement long et j'ai tellement de choses à faire en ce moment que c'est cool de se dire que ÇA, c'est fini...)

Et vous, c'était comment aujourd'hui ?


5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ouh bin...
Des journées comme ca...
Mais comment se fait-ce qu'une araignée se pointe dans un building... Beurk !!
Vivement demain ;-)
Lucie

Olivier de Montréal a dit…

Je casse très rarement le talon de mes chaussures...:-)))

Moumoune a dit…

Quelle journée dingue!!!
Ca commence dès le matin tôt et les incidents s'enchaînent à une allure effrénée tel un dessin animé! Et une vilaine araignée, en plus, quelle horreur!
Atention à ces maudites "bibites"
(en France, on dit "bêbêtes!!) car elles sont envahissantes en cette période de l'année!

Mary a dit…

Je compatis... Moi aussi j'ai une journée de folie... Bon courage! Plein de bisous

Vané a dit…

C'est ce qui s'appelle l'effet Valérie ! (o; ...y'a des journées comme ça !
J'ai moi aussi une anecdote avec une araignée qui s'est déroulée jeudi dernier ! brrr j'en ai encore des frissons quand j'y pense!
J'ai pris ma douche avec une grosse araignée bien noire et m'en suis aperçue qu'une fois sortie... BRRRR, quelle vision d'horreur ! Explication :en tant que bonne myope je monte dans la baignoire, voie une tache noire sur le bas du rideau de douche mais n'y prête pas trop attention, je me lave tranquillement et là juste au moment de sortir je voie vraiment une grosse tache noire qui flotte... Je me dépêche de sortir, enfile mes lunettes et là...beurk, elle était vraiment grosse et moche, t'imagines un peu ! Elle m'a certainement touché les pieds plein de fois, elle était morte noyée soit mais quand même!! Ah la la j'étais verte..!
Et c'est dans ces situations que je dis merci maman de nous avoir refilé la peur des araignées ! LOL
Avec du recule on se sens toujours con...la grosse bête qui a peur de la p'tite ! LOL
Bisous