dimanche 25 juin 2006

Carte et compagnie


J'ai envie de connaître un peu mieux la géographie du Québec avant d'y emménager. En effet je sais situer Montréal, Québec, le Mont-Tremblant pour les villes puis des endroits comme la Gaspésie mais c'est vraiment trop limité. J'aurais l'air de quoi si on me parle des Trois-Rivières, de Chibougamau ou de Saguenay si je n'ai pas la moindre idée de où cela se situe ? C'est bien beau de déménager à Montréal mais le Québec ne se limite pas à cette ville...

Hier je suis donc allée au Furet du Nord pour acheter une carte de cette belle province. J'ai trouvé mon bonheur entre deux guides pour voyageurs type Guide du Routard. C'est une grande carte du Québec avec 7 focus sur des régions ou le réseau des autoroutes ainsi qu'une table des distances. Super pratique !

Avec Valentin on s'est amusé à découvrir le Québec un peu mieux ce week-end. Première constatation, c'est fou le nombre de villes qui commencent par Saint : Saint Lambertchambly, Saint-Jérôme, Saint-Felix-de-Valois, Saint-Prime et j'en passe... On remarque aussi que la plupart des villes sont concentrées autour du fleuve Saint-Laurent.
Ensuite nous avons été frappés par le nombre de lacs... il y a beaucoup de bleu sur la carte ! Certains ont des noms amusants : lac désert, lac embarras, lac nilgaut. Il y a beaucoup de réserves fauniques aussi et de grands espaces vides... Je parle de grands espaces et je pense que c'est peu de le dire. La superficie du Québec peut contenir l'Allemagne, la France, la Belgique, la Suisse, l'Espagne et le Portugal... Rien que ça !

En plus de cette carte, je suis tombée sur un livre qui a retenu mon attention, le livre "Vivre le Québec libre" de Hubert Mansion. Hubert Mansion est un belge qui est installé à Montréal depuis 2000.
J'avais déjà entendu parlé de cet auteur pour son libre"Guide de survie des Européens à Montréal" et j'avais lu des interviews. J'ai donc regardé d'un peu plus près ce fameux livre "Vivre le Québec libre" qui est la suite du guide de survie. L'accroche sur la couv dit que l'auteur livre un "ouvrage drôle, polémique et documenté". Je me suis laissée tentée en espérant que ce ne soit pas un livre qui reprenne des vieux stéréotypes...
J'ai commencé à lire cet ouvrage ce week-end et pour le moment c'est plutôt pas mal. Entre des explications historiques très intéressantes et des petites anecdotes personnelles, l'auteur donne un point de vue parfois caustique de son expérience au Québec.

J'ai ainsi lu plusieurs choses qui ont retenu mon attention et notamment celle-ci :
"En 1881, les Québécois représentaient 31.4% de la population canadienne contre 29% en 1961. Ils ne comptent plus que pour 25% aujourd'hui. Dans 50 ans, si personne ne s'y met, le Québec ne contiendra plus que 17% de la population nationale. Voilà pourquoi ce pays nous veut : depuis 2001, l'immigration est devenue la première source de croissance de la population québécoise. Nous sommes les enfants qu'ils n'ont pas faits".

2 commentaires:

tatiannie a dit…

donc si j'ai bien compris...ils vous veulent et il faut repeupler...ça va pas être facile à combiner...!!!!!les mamies sont "loin"!!!

val a dit…

les mamies, les taties, les soeurs, la famille et les amis vont être loin... c'est le seul point très négatif dans tout ça.
Si seulement la téléportation pouvait exister !!!