dimanche 25 février 2007

Vive les capuches

Nouvelle expérience ce vendredi : le ski en soirée. Magali et moi sommes parties en fin d'après-midi en direction du Mont Saint-Sauveur.
A moins d'une heure de Montréal, les pistes de ski s'offrent à nous. Ca a été un tout petit peu plus long vendredi car nous avons été pognées dans le traffic... mais très vite nous avons vu les pistes éclairées de la route... C'est beau ! J'étais contente de savoir que cette fois-ci je ne faisais pas que les regarder, j'allais les descendre ;-)

Quelques minutes après notre arrivée, nous étions sur le télésiège. 30 pistes sont éclairées sur 38, on a le choix. C'est cool.


Première descente... on retrouve de bonnes sensations. Mais premier constat en bas de la piste : c'est quelque chose de skier par -13 !
Un bonnet ne suffit pas... nos capuches deviennent nos meilleures amies ;-). Je comprend les skieurs équipés de supers cagoules et de lunettes.

Le Mont est haut de 213 mètres alors on prend plus souvent le télésiège qu'en Savoie ou dans les Alpes... mais comme il y a très peu de monde, il n'y a pas d'attente aux télésièges et les pistes sont presques à nous. C'est vraiment appréciable !
Skier la nuit m'a beaucoup plu. C'est une ambiance particulière... et la vue est vraiment sympa.


Le seul truc difficile à supporter c'est le froid. Nous étions bien couvertes mais ce sont les mains et les pieds qui ont soufferts ! Au bout d'1h45, nous sommes rentrées nous réchauffer un peu dans le bar en bas de la piste et là on a jonglé. Je n'avais pas remarqué que mes pieds étaient à ce point frigorifiés... Le froid est infiltré jusque dans les os, ça brûle et c'est vraiment douloureux quand ça se réchauffe...
Depuis que j'habite ici, je sais ce que c'est d'avoir froid ! Il faut avoir vécu les températures au delà de -10 surtout avec du vent pour comprendre.

Pour finir la soirée, nous avons soupé au Saint-Hub' du coin (une chaîne de resto spécialisés dans le poulet). Il y avait un beau feu de cheminée, parfait pour poursuivre la soirée dans l'esprit ski.

Petit mot spécial perso pour Alex :
En étant sur les pistes j'ai repensé à toi et à tous tes conseils et tout c'est bien passé. J'ai bien planté mon bâton ;-)




3 commentaires:

Erasmo & Elaine a dit…

Salut chers amis!
J'adore beaucoup les nouvelles ici dans votre blog !!! Je ne peux pas imaginer comment c'est le froid à Montréal, mais je suis très anxieux pour y connaître !!!

Salut du Brésil (encore ;-) )

Erasmo

Son_Johan a dit…

C'est effectivement chouette de skier la nuit, cela change beaucoup du ski de jour. Par contre, pour le froid, c'est toujours bien d'avoir une couche supplémentaire pour éviter d'avoir froid. Le -10, je l'ai déjà eu. C'est encore pire quand on prend de la vitesse...
Bon ski pour le futur! Seulement 1h pour aller skier,vous en avez de la chance!
Ici, pour moi, c'est toute une nuit dans l'autocar avant de pouvoir skier ...

David Bernon a dit…

C'est ce qui m'étonne toujours effectivement, de skier par aussi froid. Et en plus, -13 et l'arrivée du mois de mars, c'est quasiment le moins froid pour skier. En janvier et février, c'est l'horreur.

Le bronzage durant les vacances de février sur les pentes des Alpes, c'est un vague souvenir. ;-)