mardi 11 mars 2008

Trouver une pelle, c'est pas de la tarte

La pelle est devenue un objet rare à Montréal. J'ai voulu en acheter une et tous les magasins sont en rupture de stock. Ma collègue me dit que c'est la même chose pour les souffleuses. Pas étonnant vu notre hiver de dingo. Bref, je lance un appel à toi, cher lecteur :

Si t'en trouves une, tu ma pelle ?

;-)

8 commentaires:

vané a dit…

Ah la la Val, elle est belle celle là ! Bravo, je n'ai que ça à dire ! lol

KRiSS a dit…

Arf c'est dommage, j'en ai laissé deux dans l'appart qd je suis partie!

Bon courage! ;)

Anonyme a dit…

Idem... a notre retour en france on en a laissé 2 au proprio ...
Essaie de passer... sinon pkoi pas aux petits freres des pauvres...
on trouve de tout !
c est sur rue gilford ! pas loin de notre ancien appart !

bises a vous deux.
gaetan

Marlène a dit…

Nous on l'a eue avec l'appart notre pelle, mais on n'en a qu'une :o(

william a dit…

Salut,
Je viens vous présenter le premier cabinet de recrutement pour les francophones a' destination du canada : www.beaver-canada.com

val a dit…

zut zut zut pour toutes ces pelles loupées.

Gaetan : merci du plan, j'irai voir

William : merci, je vais aller jeter un coup d'oeil
Est-ce que tu as participé au projet ?

Liza a dit…

je suis sur la rive nord, on en trouve facilement dans les rona et autres BMR ici....
sinon, il te reste la solution "petite cuillère" ou à la louche ... ok, ça va prendre un peu de temps ;-)

val a dit…

Liza : j'ose pas imaginer le travail même avec une louche ! lol
Merci de l'info. J'y passerai si je vais dans le coin.