dimanche 23 novembre 2008

La mémoire des anges


Céline et Greg nous ont proposé de voir La mémoire des anges, à l'affiche de l'Ex-Centris en ce moment. Ce documentaire se présente comme "un portrait impressionniste de la ville de Montréal des années 1950 et 1960". Intéressant non ?

La bande-annonce et les critiques (unanimes) nous emballent. Nous sommes curieux de voir Montréal comme nous ne l'avons jamais vu... Nous prenons donc nos places pour une séance vendredi soir.



Le documentaire est finalement loin d'avoir atteint ses promesses. La mémoire des anges et intéressant mais chiant. Je devrais être plus polie et dire ennuyant plutôt que chiant mais ennuyant n'est pas assez fort...

Le doc est réalisé à partir d'extraits d'archive de 120 films de l'ONF (Office National du Film). Il est donc vraiment fait à la maniere d'un tableau impressionniste. On découvre Montréal par touches, par une multitude d'images de toutes sortes, tirées du quotidien : de l'activité dans le port, de la circulation dans les rues, du tramway dans la ville, des néons sur les facades, des enfants dans les dortoirs, jouant dans les ruelles, un match de hockey du Canadien, des gens dans les salles de spectacles, dinant, riant, se promenant dans le parc Lafontaine, sautant pour éviter la sloche... bref, la Mémoire des anges nous montre bien la vie à Montréal cinquante ans plus tôt et ça, c'est intéressant.

Malheureusement, il n'y a pas de fil conducteur, pas de trame qui lie ces images, pas d'histoire...
80 minutes d'images qui se succedent, c'est long et cela finit par être vraiment chiant. Dommage.

Regardez la critique de Céline et Greg ici et la bande annonce :





2 commentaires:

Une Fille & La Toile a dit…

Finalement tu l'as dit... C'est chiant ;-)
A éviter donc, c'est noté.

Celine et Greg a dit…

C EST vrai que le principe est interressant, les images supers mais il manque un fil conducteur comme tu l as dit, une dynamique! Dommage!!!