lundi 8 décembre 2008

Élections

Les élections sont au centre de l'actualité et des conversations depuis des semaines :
élection du nouveau président de nos voisins Américains,
élections des députés de la Chambre des communes en octobre (niveau fédéral),
et élections des députés de l’Assemblée nationale aujourd’hui (niveau provincial).

Si pour le premier, je n’ai pas eu trop de mal à m’y retrouver, pour les élections ici, c’est plus nébuleux.
La seule chose que j’ai comprise (dites moi si je me trompe) c’est qu’aussi bien au niveau fédéral que provincial, le premier ministre gouverne un parlement minoritaire. Il est donc difficile pour lui de faire passer des lois qui vont dans son sens ; l’opposition faisant des alliances pour le contrer. Dans les deux cas, le premier ministre a donc déclenché des élections dans l'espoir de rester au pouvoir et d'avoir un gouvernement majoritaire.

Niveau fédéral, les élections d'octobre n’ont rien changé. Stephen Harper, le premier ministre est toujours à la tête d’un gouvernement minoritaire.
Niveau provincial, nous saurons ce soir si Jean Charest est toujours premier ministre du Québec ou non et comment sera constitué le gouvernement : minoritaire ou majoritaire ?

Je me perds dans les jeux de pouvoir des différents partis politiques au cours des campagnes. Je trouvais déjà que ce n’était pas évident en France ; ici, c'est pareil et la tâche est double avec la politique du Québec et du Canada.
Je n’ai pas encore de droit de vote donc je ne fais pas grand-chose pour l’instant à part essayer de comprendre comment ça marche…
Les médias du coin, Radio–Canada par exemple, offrent des dossiers sur les élections et cela m’aide un peu. Je tombe aussi parfois sur de bons articles dans les blogs qui m’éclairent comme Tempête politique à Ottawa d’Olivier de Montréal, qui explique bien la situation au niveau fédéral.

Je me demandais pour les lecteurs français / européens si vous aviez entendu parler des élections d’ici dans l’actualité ?
Et pour les lecteurs habitant ici, tout ça est clair ?

****

MAJ du 9 décembre :
Jean Charest a été réelu Premier ministre d'un gouvernement majoritaire



3 commentaires:

Une Fille et La Toile a dit…

Moi je me fais expliquer par des québécois... Sinon c'est clair que c'est impossible à suivre tant c'est différent de noter système français !

Marlène a dit…

Je me suis fait expliquer des choses par mes collègues mais c'est vraiment pas évident en effet, et tant qu'on vote pas c'est sûr qu'on fait moins d'effort pour comprendre aussi.

val a dit…

@ une fille et la toile : tiens, j'ai oublié de dire que mes amis/collegues québécois m'avaient aussi aidé

Marlene : dans mon cas, le fait d'avoir le droit de vote ne joue pas dans ma volonté de comprendre. C'est plutôt que c'est dur à suivre et surtout que le "bitchage" entre figures politiques me fait c***. Des deux côtés de l'atlantique, c'est pareil. Au lieu de se critiquer les uns les autres, ils feraient mieux de passer leur temps à agir !