samedi 9 septembre 2006

La folie IKEA

Nos affaires sont arrivées lundi et nous avons été envahis par les cartons. Au fur et à mesure du déballage, nous nous sommes rendus compte qu'il nous manquait de la place pour ranger tous nos trucs : les CD et DVD, les vêtements, les livres... Il y a très peu de placards dans l'appart. A vrai dire il y en a trois : un petit dans chaque chambre et un grand pour la laveuse et la sécheuse. Une virée a IKEA s'imposait donc.

Mais ici nous ne pouvons pas partir à IKEA sur un coup de tête. Nous devons louer un véhicule pour y aller. Comme nous savions que nous allions repartir avec pas mal de choses, nous avons reloué le super van de la dernière fois. Ce n'est pas beaucoup plus cher qu'une voiture et comme ça, pas de problème de place.
Il faut penser à tout. Pas question d'oublier un truc car IKEA n'est pas accessible sans voiture. Valentin a bien rigolé quand il m'a vu avec ma liste mais il a reconnu son utilité ensuite. :)

Ce matin nous sommes donc partis à IKEA. Malheureusement nous n'avons pas pu éviter le week-end car je travaille. Nous sommes arrivés vers 11h30 et le parking était déjà bondé... Nous avons pris notre mal en patience et nous avons fait nos achats tant bien que mal, en slalomant entre les badauds.
Nous avons trouvé tout ce que nous cherchions. Enfin presque. Valentin a sélectionné des articles pour faire son bureau. Evidemment ce sont les seuls produits que nous voulions qui n'étaient plus en stock... Sa ''malédiction'' le poursuit même ici. Très souvent, quand Valentin veut vraiment un produit, il n'est plus en stock ou disponible dans 3 mois. Je vous assure, j'ai pû le constater plusieurs fois. Grosse déception donc pour Valentin... Il ne pourra pas faire son bureau ce week-end.

Nous sommes repartis de là presque 4 heures après notre arrivée... complètement affamés et en se disant qu'on ne nous y prendra plus un samedi à devoir acheter tant de choses. Pour nous récompenser, nous nous sommes donc arrêtés au Wendy's sur la route du retour. Nous avons mangé un bon hamburger. C'était nécessaire pour nous redonner de l'énergie pour décharger les affaires et surtout les monter...

Nous avons donc commencé le montage tout à l'heure et nous avons ajouté des cartons aux cartons qui restent. On ne va plus compter des moutons pour dormir mais des cartons !!! Mais c'est super, l'appart prend forme et ça va être pas mal.

Nous avons fait un break tout à l'heure car un collègue de Valentin est passé. Un gars très sympa, Johari alias Jo, un français qui est à Montréal quelques mois.

Ce qui est fou dans tout ça, c'est IKEA. Ce groupe a vraiment réussit à s'imposer dans l'équipement de la maison. Les produits sont fonctionnels, le look est sympa et le prix abordable (pour la plupart). Je ne suis pas là pour leur faire de la pub - ils n'en ont pas besoin - mais je crois qu'on pense forcémment à eux quand on veut s'acheter du mobilier et que l'on vient d'arriver quelque part. Comme une espèce de repère... Et ça, c'est vraiment fort au niveau stratégie. Enfin je trouve.
Nous sommes à l'autre bout du monde et nous avons trouvé un IKEA comme chez nous. C'en est presque dérangeant. C'est là que l'on se rend compte de la puissance de ce groupe, de l'internationalisation d'un concept et d'une certaine idée du design. Des gens partout dans le monde ont le même mobilier... C'est pourquoi quand je vais à IKEA, j'essaie toujours de faire en sorte que ça ne fasse pas IKEA chez moi ! J'arrange, je customise et je mélange...




6 commentaires:

Vané a dit…

j'apprécie ta réfléxion sur l'internationalisation ...c'est vrai que quand on y réfléchit ça fait peur!
En tout cas que ce soit ici ou ailleurs y'aura toujours un monde de dingue à Ikea, quel que soit l'heure ou le jour.
En tout cas j'ai hâte de voir des photos de votre "Home Sweet Home"... bon courage pour la fin du déballage! (+;

Mata, Anvers a dit…

vivement les photos, si possible aussi des efforts montage !! les kits pas toujours aussi évident qu'on le pense, fous rires ???

Anonyme a dit…

Finalement acheter IKEA c'est acheter un puzzle en 3D. Il faut donc là aussi avoir de la patience et de la logique. DIDIER

Moumoune a dit…

Chapeau à tous les deux pour votre courage et votre bonne humeur; il faut beaucoup de détermination et d'énergie pour finir votre installation et déballer tous ces cartons!!! et il y en a pas mal! Ouf ! Vous serez contents lorsque tout sera fini et les étagères montées. On est impatient de visiter votre nouvel univers grâce à la webcam. Moumoune.

val a dit…

il faut de la patience et de la logique, ça c'est clair !!!
Je suis fière de moi, j'ai réussi à monter un meuble toute seule comme une grande en utilisant la viseuse électrique et tout !!!

Olivier de Montréal a dit…

Tous les immigrants foncent chez Ikéa. :) On entend l'accent de France dans les rayons, et toute l'année.