jeudi 14 septembre 2006

Tragédie au Collège Dawson

Hier, un gros périmètre de sécurité a été établit dans le centre-ville ouest de Montréal. Un jeune a fait irruption dans le collège Dawson et il a tiré une cinquantaine de coups de feu dans la cafétaria et dans les corridors. C’est la troisième fois en 17 ans qu’une institution scolaire de Montréal est la cible d’un tireur fou.
Le bilan est de deux morts et d’une vingtaine de blessés. A l’heure actuelle, personne ne connaît les raisons de son geste. Le jeune s’est tué ou a été tué par les policiers. Même si la cause d’un geste aussi insensé est divulguée un jour, je ne sais pas si cela servira à grand-chose : « la folie a ses raisons que la raison ignore »…

Vous en avez sûrement entendu parler aux infos. Je pense que ce genre d’affaire fait le tour du monde en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

C’est une de mes collègues qui m’a appris la nouvelle hier, au cours de l’après-midi. Elle était sous le choc. Moi aussi quand j'ai appris.
J’ai aussi été très surprise. Je n’avais pas l’impression que ce genre de chose pouvait se passer à Montréal. Cette ville est tellement tranquille et sécuritaire !
Malheureusement les fous sont partout, même à Montréal.


1 commentaire:

sandrine a dit…

c'est vrai que ça fait très vite le tour du monde ce genre de nouvelles...et on y prete d'autant plus attention quand il y a des gens qu'on connait ds la mm ville!!
c'est dramatique et malheureusement ça peut arriver partout mm ici à lille!